tigres menacés tigres menacés tigres menacés
tigres menacés tigres menacés tigres menacés tigres menacés
tigres menacés
 
Historique des news
Paru le : 2012-11-07
Le désespoir de Valmik Thapar   Lire la suite

Paru le : 2012-11-07
Un tigre de Chine redécouvert à l'état sauvage pour la première fois depuis plusieurs décennies   Lire la suite

Paru le : 2012-11-07
La montagne, dernier refuge du tigre de Chine... et de celui de la Caspienne   Lire la suite

Paru le : 2008-12-07
Pyramides en feu   Lire la suite

Paru le : 2008-12-07
Victoire décisive dans le processus de réensauvagement   Lire la suite

Paru le : 2007-09-14
De nouvelles propositions chinoises   Lire la suite

Paru le : 2007-09-05
Joao Galhano Alves   Lire la suite

Paru le : 2007-08-30
Une nouvelle Autorité indépendante pour la conservation du tigre   Lire la suite

Paru le : 2007-08-27
Le rôle de certaines ONG selon Li Quan   Lire la suite

Paru le : 2007-08-17
Braconnage en Russie: coup de filet des douaniers   Lire la suite

Paru le : 2007-08-09
Armand Farraci   Lire la suite

Paru le : 2007-07-30
Le Newsweek : les fermes à tigres   Lire la suite

 
Les actualités
Paru le : 2011-11-07
L\'Europe, plus destructrice que la Chine

 

Dans un article du 22 Juillet dernier réalisé après une investigation approfondie, deux journalistes du Sunday Times ont montré que les tigres des zoos européens étaient victimes d’un massacre massif et que leurs corps passaient entre les mains de taxidermistes dans le cadre d’un fructueux commerce. Des tigres en bonne santé sont tués en très grand nombre à cette fin.

Pour lire le dossier complet, voir la news sur la version anglaise du site
« 4 continents for tigers »
http://www.adventure-tigers.com

Le constat d’une telle réalité fait évidemment perdre toute crédibilité à l’Europe dans sa condamnation de la conservation par les responsables chinois de fermes à tigre de milliers de carcasses de ces animaux dans des chambres froides en vue d’en faire une utilisation commerciale.
Outre l’appât du gain, ces pratiques systématiques sont encouragées par l’association internationale des zoos qui souhaite préserver une « pureté raciale » chez les tigres. Ces derniers sont catégorisés en 5 ou 6 sous – espèces, qu’il conviendrait de préserver génétiquement. En captivité, la majorité des individus existant (environ 40 000, dont 6000 en Chine, 12 000 aux USA - dont 5000 dans le seul Texas – et 6000 en Russie/CEI), seraient des « hybrides » qu’il conviendrait d’éliminer.
A ce titre, des responsables du programme de « management » génétique des tigres américains, interrogés sur ce sujet, ne reconnaissent l’existence que de 10 000 tigres captifs dans le monde, dont 3300 aux USA et de 600 à 800 au Texas…
Cette appréciation repose non seulement sur une idéologie plus que contestable, mais aussi sur des postulats scientifiquement faux : il y a seulement aujourd’hui, en réalité, deux sous espèces distinctes de tigres (continentale et indonésienne), mais le reconnaître réduirait sensiblement le nombre d’ « hybrides » voués à la liquidation…
D’autre part, une étude publiée le 8 octobre montre que la reproduction en captivité sur de longues périodes modifient les caractéristiques des individus et affaiblissent les organismes.
Le reconnaître impliquerait la mise en place de plans de réensauvagement rapides et importants, et notamment de plans communs USA/Europe/CEI dans le but de préparer intelligemment populations et territoires, alors qu’Europe et Amérique sont engagés jusqu’à présent dans une logique de reproduction en captivité sur une durée couvrant au minimum l’ensemble du 21ème siècle…
Alain Sennepin